APPRENONS D’ARAM ET JOKEBED

Publié dans Ministère aux familles

1) Qui était Amaram et qui était Jokebed
« Un homme de la maison de Lévi » et « une fille de Lévi ». - (Exode 2 :2) - Amram, le Lévite, s'était marié avec une fille de Lévi

 

2) Que devons-nous tirer de cette union?

a-Unis dans la foi en Dieu
Ici, nous avons un mariage entre deux personnes de la même maison, deux personnes qui ont la même histoire,les mêmes affections pour Christ. Quelle belle union ! Quelle union selon Dieu ! Aussi, quelle bénédiction il y aura dans ce foyer.
Retenons qu’en tant qu’enfant de Dieu il est important d’épouser un enfant de Dieu Pour trouver le conjoint qui te convient, il est nécessaire de rester dans la dépendance du Seigneur par la prière. Il est indispensable d'attendre la direction de Dieu.

b-Traverser les grandes épreuves ensemble en tant que couple
Amram et Jokébed ont montré une véritable unité dans la foi en traversant de grandes épreuves : « Dans ce temps-là naquit Moïse » (Act. 7 : 20). Ses parents connaissaient l'ordre du Pharaon : tous les jeunes garçons hébreux devaient être tués. Alors, était-ce bien le moment de se risquer à mettre un enfant au monde ? De plus, ils avaient déjà deux enfants, une fille et un fils de quelques années de plus. Cela ne suffisait-il pas ?
Mais Dieu avait confié cet enfant à Amram et Jokébed, Il le voulait pour Lui. Il préparait le Libérateur de son peuple dont Il avait vu l’affliction et entendu le cri. Ses parents pourraient-ils tuer cet enfant pour obéir à l’ordre du Pharaon ? Non, « ils ne craignirent pas l’ordonnance du roi ». Ce couple accepta l’arrivé du 3ème enfant par la foi et comme une bénédiction : un gros risque. Parfois dans la vie il faut prendre des risques
Il est important pour un couple d’être unis même dans l’épreuve. L’épreuve doit nous rapprocher et non nous séparer.
Notons aussi que Amram et Jokébed était un couple qui dans leurs décisions se laissait conduire par Dieu.

c-Un couple Unis dans leurs décisions : Un couple en accord un couple soudé
Esclave parmi les esclaves, JOkebed ne peut rien par sa force face à l’ordre de Pharaon de tuer tout garçon né dans un foyer Israélite. Que faire ? Une idée lui est venue: faire une caisse de jonc pour y déposer son fils sur le bord du fleuve parmi les roseaux (Ex.2/1-10).
Rappelons que si Jokebed et son époux n’était pas en accords, elle n’aurait pas réussi à cacher l’enfant pendant 03 mois. Hébreux 11 :23 « Par la foi, les parents de Moïse le tinrent caché pendant trois mois après sa naissance. Ils virent que c'était un bel enfant et n'eurent pas peur de désobéir à l'ordre du roi ». Si son mari avait trouvé que c’est trop de risques pour le couple elle n’aurait pas pu cacher l’enfant mais parce que ce couple était en accords, unis dans leurs décisions ils parviendront à le faire. Notons ici l’importance et le pouvoir caché derrière nos décisions.
Dans un foyer, il y’a des grandes réalisations qui ne peuvent se faire que si le couple est en accord.
Nous encourageons les couples à être soudés, à être en accords, à décider ensemble.
Le père et la mère doivent avoir un même avis sur l’avenir de leurs enfants. Nous ne devons pas seulement être le père et la mère mais les parents de nos enfants .Ils doivent nous voir liés l’un à l’autre dans l’amour et formant une unité. Si cette relation n’existe pas, les enfants ne manquent pas de s’en apercevoir et pourraient exploiter les failles du couple pour manipuler les parents.

d-Un couple qui agit en toute discrétion
Nos décisions ont impact. Je doute fort que si ce couple avait demandé l’avis de leur pasteur, leurs amis ils les auraient peut-être découragés mais ils se sont engagés ensemble sur le chemin de l’obéissance.
Quand tu es convaincu de ce que Dieu t’a dit fonce et agi ne cherche plus les avis des hommes.
Ne laisse personne prendre les grandes décisions de ta vie.

e-Un couple au repos confiant en Dieu
Bien que sa soeur se tînt à distance pour garder l’enfant, Amram et Jokébed n’ont-ils pas dû éprouver craintes et angoisses ? Certainement, mais la confiance en Dieu leur permettait de rester chez eux, loin de leur enfant qu’ils avaient confiés à Dieu ; mais, quoiqu’il en soit, Dieu sait « de quoi nous sommes formés » : nous craignons bien souvent, malgré que nous ayons tout remis entre ses plutard, l’enfant leur sera remis pour être allaité. Jokébed put allaiter son bébé. Mais nous sommes persuadés qu'elle a profité de ces années, non seulement pour nourrir Moïse, mais aussi pour l'élever « dans la crainte de l'Eternel », comme le dit la Bible.
Nous ne savons pas combien de temps elle l'a gardé. La Bible dit seulement : « L'enfant grandit, et elle l'amena à la fille du Pharaon ». Elle a sûrement prolongé et mis à profit cette période aussi longtemps et aussi bien que possible.
Apprenons à mettre à profit les temps que nous passons avec nos enfants.
Ce couple savait qu’il pouvait compter sur Dieu pour cet enfant placé à la cour du roi, et c’est certainement avec prières qu’il regarde à Lui. Ici encore, leur foi ne sera pas déçue ; ce n’est pas en vain que la semence aura été déposée dans ce coeur, dès le tout jeune âge. Quelle joie a dû être celle de Jokébed et d’Amram, lorsque « Moïse, étant devenu grand, refusa d’être appelé fils de la fille du Pharaon, choisissant plutôt d’être dans l’affliction avec le peuple de Dieu que de jouir pour un temps des délices du péché, estimant l’opprobre du Christ un plus grand trésor que les richesses de l’Égypte, car il regardait à la rémunération » (Hébreux 11, 24-26). Pourrions-nous désirer joie plus grande pour ce qui concerne nos enfants ?

f-Un couple récompensé
A cause de leur foi, ce couple a été comblé au-delà de ce qu’il pouvait espérer : non seulement leur fils est « sauvé des eaux », mais également ils ont le bonheur de l’élever en percevant une « allocation familiale » - Ex.2/9 « Emmène cet enfant et allaite-le-moi, lui dit la fille du Pharaon, et c’est moi qui te donnerai un salaire.
Seul Dieu honore ceux qui se confient en Lui par la foi. Ce couple avait agi « par la foi » (Héb.11/23 et Dieu s’est occupé de tout le reste
Dieu fera toujours ce que nous ne pouvons pas faire mais il ne fera jamais ce que nous devons faire alors ne laissons pas tout à Dieu.

g-Un couple qui réussit dans l’éducation de leurs enfants, un couple qui enfante des géants des champions de Dieu, un couple clé pour la nation
C'est une bénédiction pour Myriam, Aaron et Moïse d'avoir eu des parents bien unis et d'avoir reçu une bonne éducation dans la crainte du Seigneur ; leur vie en a été marquée.
Rappelons-nous ce qu’ont été les trois enfants d’Amram et Jokébed !
Leur fils aîné, Aaron devient souverain sacrificateur de la nation Juive – Ex.28/1.
Leur fille, Myriam première prophétesse, dirige les chants au moment du découragement – Ex.15/20-21.
Moïse, lui devient libérateur et chef du peuple. Il reçoit la loi et devient le guide de la nation Juive. L’Ecriture parle de lui comme étant « un homme fort patient plus qu’aucun homme sur la face de la terre » Nomb.12/3
Pour nous, Dieu nous donne un moyen efficace pour préserver nos enfants : la Parole de Dieu
Prov.22/6 : « Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas. Nos enfants doivent sentir notre respect, notre amour, notre foi, notre obéissance à l’égard des Écritures Nous ne devons pas devenir un scandale pour eux. Il est grand temps de revenir à Dieu à notre premier amour

Comment es-tu en train d’impacter la vie de tes enfants ?

Malgré un milieu hostile, ce couple découvre le secret de la victoire : une foi vivante en un Dieu vivant.

Que Dieu aide les couples chrétiens à Lui faire confiance. On peut vivre au milieu d’un monde mauvais et pervers et cependant réussir dans l’éducation de ses enfants.

Pour qu’il y ait beaucoup de Moïse - refusant... choisissant... estimant... beaucoup d’Aaron et de Myriam- puisse-t-il y avoir beaucoup d’Amram, beaucoup de Jokébed.

Marie Blanche K.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Se connecter

Tu as un talent

Nos Évènements

 

Ressources & Medias

 

Soutenir les pauvres

Contact Info

CMCI SUD FRANCE
1 Impasse de Monaco
31100 Toulouse, France

Mail : contact @cmcisudfrance.org
Bureau : +33(0)5.62.17.76.50
Mobile : +33(0)6.15.28.91.89

 

WORLD CONQUEST

We Support WORLD CONQUEST